Recommandations diététiques pour le mois de Septembre

L'automne : Qiu

7 août – 6 novembre

Septembre

Huitième mois – 8 septembre – 7 octobre

En ce huitième mois, on tranquillise sa nature profonde et on pacifie son « vouloir ». Le souffle de l'organe cœur est faible, le métal des poumons est en pleine action.

Recommandations pour le mois de septembre

Recommandations sur le plan général

  • On se couche tôt, on se lève tôt.
  • On évite d'affronter de face le grand vent d'automne qui pourrait provoquer des abcès toniques.

La fleur de lys comme remède.

Cueillies pour être séchées ou achetées dans les herboristeries et les magasins de denrées chinoises, elles sont consommées cuites à la vapeur ou frites. Elles renforcent l'énergie globale et combattent les tendances dépressives, fréquentes en fin d'été et au début de l'automne

Recommandations sur le plan alimentaire

« Au huitième mois, le souffle de l'énergie du cœur est faible, le métal des poumons est en pleine action ».

Il convient de diminuer l'amer et d'augmenter le piquant, aider les tendons et tonifier le sang afin de nourrir finement le cœur, le foie, la rate et l'estomac »

«Sun Si Miao, les Prescriptions valant dix mille onces d'or).

  • On diminue la saveur amère prononcée pour e pas freiner l'énergie « assouplissantes » du cœur et des vaisseaux par celle, « durcissante », de l'amer d'antagonisme direct. On supprime les salades amères, les poissons et les viandes trop grillés, le houblon, la gentiane, le café.
  • On augmente le piquant prononcé pour freiner les poumons en utilisant le gingembre ; l'oignon, l'ail, le poivre, le thym, la sarriette, le curry,, le clou de girofle. Cette consigne pour le mois de septembre s'oppose à la règle générale de l'automne qui prescrit la diminution du piquant.
  • On aide les tendons – qui dépendent du foie – avec l'avoine (flocons), la farine de châtaigne, la farine de blé, les produits de la mer (mulet gris, anguille fraîche ou fumée, crabe, poulpe), les viandes (bœuf ou mouton), le gingembre, l'aneth, le miel.
  • On tonifie le sang et les organes qui agissent sur son entretien et sa circulation (cœur, foie, rate, estomac) avec le blé, l'ore, le sésame noir, les graines d'arachide, les épinards, le céleri, les fèves, les aubergines, la patate douce, les pieds de porc, le coq, le pigeon ; le lapin, les œufs, les noix, les châtaignes, le persil, le safran.
  • On évite globalement de trop manger afin d'échapper à la tendance à l'obstruction et aux régurgitations.

Septembre et le blocage énergétique tendino-musculaire Zhong Qiu BI

Le huitième mois lunaire peut être cause de blocage énergétique de type rhumatismal qui touche le méridien tendino-musculaire Shan Yin (Yin mineur) du pied associé au méridien principal des reins.

Symptômes

  • Contractures de la plante du pied.
  • Contractures et spasmes sur l'ensemble du trajet.

Lorsque la maladie est située à l'extérieur du corps et de nature Yang, on ne peut plus se courber en avant tellement e corps est redressé. Lorsque la maladie est située à l'intérieur du corps et de nature Yin, c'est à dire provoquée par le froid oi l'humidité, on a du mal à se redresser et à relever la tête.

Traitement

Se faire traiter en acupuncture : avec des frictions chaudes, des massages, des décoctions.

L'alimentation en septembre

Le marché de septembre

Légumes : haricots cocos, betterave, fenouil, frisée.

Fruits : raisin, pommes, poires, mirabelles, figues, mûres, noix

Poissons : maquereau, lieu noir.

Viandes : faisan, perdreau, lièvre, chevreuil.

Les recettes de septembre

Les recettes du mois de septembre permettront d'augmenter l'acide et le piquant, diminuer l'amer, aider es tendons, tonifier e sang, nourrir le cœur, le foie, la rate, l'estomac.

  • Tomates à la provençales
  • Quinoa et lentilles en salade
  • Bouillon de légumes
  • Bouillon de poisson
  • Potimarron aux oignons
  • Poulet au vin de Shanghai
  • Ail confit

 

Leave a Reply