La marche du singe

singeL'animal de l'Eau est le singe. Il est agile, malin, intelligent, mais aussi craintif. C'est surtout l'imitation de son attitude physique et de sa façon de se déplacer qui stimule le Rein.

Le singe inquiet bondit en avant

  • Mettez-vous debout, pieds joints, bras le long du corps.
  • Lorsque vos mains sont parvenues au niveau de la ceinture, élevez vos bras devant vous, les avant-bras verticaux, les poignets relachés, les mains à la hauteur du visage. Vos jambes sont fléchies, votre dos rond, votre tête rentrée dans les épaules.
  • Puis faites un bond en avant : lancez le pied gauche et prenez appui sur la jambe gauche. Votre pied droit, qui touche le sol avec le Yongquan, vient se poser derrière le pied gauche en faisant un angle de 90°.
  • Votre main gauche monte au niveau de la tempe et la main droite descend au niveau de la ceinture.
  • Vous regardez vers la droite.
  • Ensuite, vous préparez le bond suivant : le regard se porte vers la gauche et vous lancez votre pied droit.
  • Et ainsi de suite...
  • Votre mental est concentré sur Dantian, Mingmen, Laogong, Yongquan.
  • Votre regard est craintif ou amusé : imitez le singe, mettez-vous bien dans sa peau, soyez espiègle et rapide.
  • Adoptez une respiration inversée : vous bondissez en inspirant

DSCN0336 DSCN0334 DSCN0332

Les bienfaits de cet exercice : Par la respiration, les concentrations et les mouvements, les Reins sont stimulés, en même temps que l'agilité de l'esprit, et la volonté.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »