POURQUOI LA DIETETIQUE CHINOISE ?

C'est un fait reconnu par tous que nous mangeons de plus en plus mal : produits congelés réchauffés au micro-ondes, aliments pollués par les additifs mais aussi les résidus chimiques de l'agriculture intensive, trop de sucre, trop de graisses saturées, trop de viande, trop de produits laitiers, trop d'aliments raffinés, pas assez de légumes, pas assez d'aliments frais, pas assez d'aliments de saison... Beaucoup  de spécialiste pensent que cette dérive alimentaire est l'une des causes fondamentales de l'explosion des allergies, des cancers, des maladies dégénératives, des maladies auto-immunes, des infections qui résistent aux antibiotiques...Les liens sont en réalité difficiles à établir. Ce qui est certain, c'est que dans  le système médical chinois, une alimentation déséquilibrée, inadaptée, erronée est considérée comme une grande cause de maladie depuis des milliers d'années. Bien manger est fondamental pour être en bonne santé.

diététique chinoiseParfois ce n'est pas suffisant, mais dans tous les cas c'est indispensable. Devant la jungle des théories en matière d'alimentation saine, la confusion naît facilement dans l'esprit des chercheurs sincères. Or, la diététique chinoise est à notre avis une garantie de sérieux. En effet, elle existe au moins depuis deux millénaires. Elle est riche d'une expérience exceptionnelle. Elle a eu le temps de tester beaucoup de points de vue et de dire aujourd'hui ce qui est favorable ou défavorable à notre équilibre.

Dans la diététique chinoise, ce qui est fabuleux, c'est que les aliments ne sont pas seulement considérés comme des substances nutritionnelles. Ce sont aussi des "médicaments" qui peuvent avoir un impact thérapeutique sur le corps. Ainsi, par exemple, le concombre traite la rétention d'eau, le céleri soulage l'hypertension artérielle, la pomme de terre soigne les ulcères de l'estomac, le cèpe traite la fatigue, le kiwi est digestif et prévient l'indigestion, la pêche soigne la constipation, la mangue empêche les vomissements, le crabe facilite l'accouchement, la carpe favorise la production de lait chez la maman qui allaite, la viande de mouton combat la frilosité, la viande de lapin fait baisser le taux de sucre dans le sang, la viande de caille traite les rhumatismes, l'oeuf de caille est anti-allergique, le gingembre prévient les intoxications alimentaires, etc. Bien entendu, tous les aliments ne soignent pas les troubles comme le font certains médicaments. En revanche, ils soulagent, aident, soutiennent. Il n'est pas dans notre propos de dire qu'ils traitent le diabète, le cancer ou une maladie cardiaque. Ce serait abusif et malhonnête. Mais il faut savoir que certains aliments favorisent la guérison, préviennent l'aggravation ou l'apparition d'une maladie, ce qui est déjà fantastique en soi. De plus, beaucoup d'entre eux sont d'une très grande efficacité pour nos petits maux de tous les jours : constipation, diarrhée, indigestion, gaz intestinaux., toux, fatigue, rétention d'eau, acné, hypogalactie, rhumes à répétition, rhumatismes, excès de cholestérol, etc... L'expérience chinoise en termes d'alimentation est colossale, c'est un peu de cette sagesse que nous proposons.

Philippe Sionneau-Josette Chapellet - "Ces aliments qui nous soignent"