Le diabète : un problème mondial

Le diabète : un problème mondial

Le diabète, selon La Fédération International du Diabète (FID), est un problème mondial qui a un impact dévastateur sur les gens, à la fois socialement et économiquement.

L'OMS estime que plus de 250 millions de personnes à travers le monde vivent avec le diabète. Chaque année, 7 millions de personnes développent la maladie, et environ 300 millions sont à risque.

Compte tenu de ces données, nombreux sont ceux qui considèrent cette maladie comme une des grandes épidémies du siècle passé.

Alors, pourquoi le nombre de cas augmente encore alors que l'information et la recherche sont plus répandues que jamais? Est-il possible que la société dans son ensemble contribue au diabète?

Est-ce que la science découvrira un remède? Ou la science continuera-t-elle à trouver des moyens qui permettront simplement à ceux qui sont affectés de vivre avec le diabète pour le reste de leur vie?

Prévenir le diabète

La suppression d'éléments de l'alimentation tels que les bonbons, les friandises, les biscuits, les boissons gazeuses et la malbouffe sont des moyens utiles pour prévenir le diabète.

Mais il est un facteur fondamental auquel la médecine moderne ne porte pas beaucoup d'attention, c’est à la relation entre le pancréas et l'esprit.

La médecine chinoise

Selon la théorie des cinq éléments de la médecine chinoise, le groupe rate-pancréas abrite l'énergie associée à différents mécanismes physiques, comme la digestion, la circulation lymphatique, la réglementation du stockage des graisses, la reproduction et les activités de l'esprit.

La médecine chinoise parle de la capacité à digérer l'amertume. Il est généralement admis qu’un état mental obsessionnel est un déséquilibre fonctionnel de l'énergie rate-pancréas.

Selon la théorie des cinq éléments, les diabétiques seraient plus enclins à l'obsession. Ils ont tendance à être têtu, émotionnel et sont des sujets qui supervisent. Le diabète peut aussi être le résultat de la combustion de l'énergie du pancréas lorsque l’on veut atteindre plus dans la vie que la réussite matérielle.

Les diabétiques sont souvent très intelligents et actifs intellectuellement. Les journalistes, les hommes d'affaires, les professeurs, les avocats, les écrivains, les réalisateurs et les politiciens présentent des risques élevés.

Les diabétiques peuvent trouver plus de bénéfices aux traitements holistiques pour le corps et l'esprit, comme l'acupuncture, la méditation, le Qi Gong et le yoga.

Du point de vue de la médecine chinoise, les diabétiques ne devraient pas être trop analytiques ou trop inquiets. Sinon, un déséquilibre de glucose sanguin dans le cerveau peut se mettre en œuvre, en produisant éventuellement des dommages irréparables dans tout le corps et l'épuisement du pancréas lui-même. En retour, cela exige un cœur calme et généreux, un foie sans souci, et à l'appui un peu de patience du rein.

Comme l’a dit un jour mon professeur d'acupuncture, le Dr Cho Hoon,: «Pourquoi pensons-nous de cette façon ? Pourquoi nous préoccupons-nous toujours de devenir de plus en plus intelligents ? De cette manière nous deviendrons des diabétiques intelligents. Je dis qu'il vaut mieux être en bonne santé plutôt que trop intelligent !»

Version originale: Diabetes: A Worldwide Problem

 

Pour nos abonnés, vous pouvez consulter notre article: Qi Gong conseillés pour le diabète 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »