En cas d'anomalie, face à une tension ou une agression, notre organisme cherche à rétablir son équilibre, en gérant la circulation de ses circuits, par blocage, par aiguillage, par ralentissement ou par accélération des courants énergétiques. Son action se situe principalement au niveau des points d’acupuncture qui peuvent être comparés aux disjoncteurs ou aux fusibles d'un réseau électrique. Lorsqu'un trouble s'installe, ce sont en effet les zones de moindre résistance que sont les points d'acupuncture d'une part et les régions faibles de l'organisme d'autre part, qui vont céder les unes après les autres comme de véritables fusibles. Il en résulte à chaque niveau, fonction, organe ou région, des alertes énergétiques, puis pathologiques et lésionnelles si l'équilibre global n'est pas restauré rapidement.

S'il est de la plus haute importance de ne pas interférer sur les fusibles que le corps active et désactive intentionnellement pour gérer son équilibre et maintenir la symétrie de ses champs énergétiques, il y a lieu en revanche de rétablir la fonction des fusibles que le corps n’arrive plus à gérer par lui-même. Ceci est l'objectif poursuivi par la bio-énergétique grâce au rétablissement de l'équilibre énergétique global.

Cette section est animée par Francis Klein (Bio-énergéticien certifié ACMOS).

Contact: francis.klein@yang-sheng.org